Accueil
Remonter
Fnama
Les associations régionales
News
Les journées nationales
Les textes officiels
Liens intéressants
DU de Médecine Agréée
Bibliographie
Publications
Conseils
Répertoire des métiers
Questions - Réponses
Maladies professionnelles
SY.NA.M.A.A.P

 

 

Le médecin agréé


retour à la liste des textes officiels

page modifiée le 16/09/2010


Comprendre la médecine statutaire : Champs d'intervention et procédures d'application

Cette plaquette a été réalisée par le Bureau 3 B, en liaison avec la 4e sous-direction de la DPMA, à partir d'un document rédigé par le docteur Laurent Vignalou (Amarif), médecin coordonnateur national et intitulé «l'articulation entre les différentes médecines dans la fonction publique», présenté au groupe de travail du CHSM le 9 novembre 1999.

édité par la DPAEP

Quand leur état de santé le nécessite, les fonctionnaires de l'État peuvent bénéficier de congés statutaires adaptés à leur situation.
Le traitement efficace des dossiers de ces agents requiert, de la part des gestionnaires de services de personnel et des médecins de prévention, une connaissance et un respect des procédures relatives au régime de ces congés.
Les représentants du personnel siégeant aux Commissions de réforme sont également impliqués dans le bon fonctionnement de la médecine statutaire, et peuvent, à ce titre, tirer profit de cette plaquette pour apporter aide et conseil aux agents.
J'espère que cette plaquette facilitera l'approche de la médecine statutaire à l'ensemble des acteurs impliqués.
 

>>> télécharger


 

D'après le guide d'exercice professionnel édité par le Conseil national de l'Ordre des médecins

Rôle

L'existence des médecins agréés s'appuie sur le décret n° 86-442 du 14 mars 1986 (voir annexe 1) qui précise également leur rôle.

Les médecins agréés ont en effet la charge de pro­céder, pour le compte de l'administration, aux examens médicaux concernant les fonctionnaires, visant :

  • l'aptitude physique pour l'admission aux emplois publics,

  • les congés de maladie ordinaire

  • les congés de longue maladie, et de longue durée,

  • la réintégration à l'issue de ceux-ci

  • et les contrôles pendant les périodes de maladie.

Il résulte de ce texte et de la situation de fait que les médecins agréés sont de véritables « médecins de confiance » de l'administration.

Désignation

Aux termes de l'article 1er du décret n° 86-442 du 14 mars 1986, une liste des médecins agréés est établie dans chaque département par le préfet sur proposition du directeur départemental des Affaires sanitaires et sociales, après avis du conseil départemental de l'Ordre des médecins et du ou des syndicats départementaux des médecins.
Les médecins agréés sont choisis, sur leur demande ou avec leur accord, parmi les praticiens âgés de moins de 65 ans ayant au moins trois ans d'exercice professionnel dont, pour les généralistes, un an au moins dans le département pour lequel la liste est établie.
Cet agrément est donné pour une durée de trois ans. Il est renouvelable.

Déontologie

Il faut rappeler à cet égard que les médecins agréés exercent en fait de nombreuses fonctions de contrôle et sont soumis aux dispositions de l'article 100 du Code de déontologie interdisant le cumul de la méde­cine de contrôle et de la médecine de soins vis-à-vis des mêmes patients : « Un médecin exerçant la médecine de contrôle ne peut être à la fois médecin de prévention ou, sauf urgence, médecin traitant d'une même personne. Cette interdiction s'étend aux membres de la famille du malade vivant avec lui, et, si le médecin exerce au sein d'une collectivité, aux membres de celle-ci ».
L'article 4 du décret susvisé précise cette incompatibilité.

Rémunération des Médecins agréés

L'arrêté du ministre de la Santé du 15 avril 1982 précisait qu'il serait fait application des tarifs de consultation et de visite déterminés par référence aux tarifs conventionnels d'honoraires, affectés de coefficients.

Cet arrêté du 15 avril 1882 a été abrogé .
Il a été remplacé par l'arrêté du 28 août 1998 ( JO du 5/09/1998) fixant la rémunération des médecins agréés, généralistes et spécialistes, visés par le décret 86-442 du 14 mars 1986.

L'arrêté du 3 juillet 2007 précise les nouvelles règles applicables.

 

Annexes

Décret n° 86-442 du 14 mars 1986 (modifié) relatif à la désignation des médecins agréés, à l'organisation des comités médicaux et des commissions de réforme, aux conditions d'aptitude physique pour l'admission aux emplois publics et au régime de congés de maladie des fonctionnaires.

[haut]

retour à la liste des textes officiels


Envoyez un courrier électronique au Dr Pierre Wolf pour toute question ou remarque concernant ce site Web.
Page mise à jour le 09/08/2010